De Noé à néo

Il est né le nouveau bébé néolibéral
SPIRALE La grande aventure de Monsieur Bébé n° 50, 2009/2
Coordonné par Patrick Ben Soussan et Marcel Sanguet

Depuis Winnicott, nous savons qu’un environnement est nécessaire pour accueillir, contenir et transformer les éprouvés du bébé, et que ce dernier en est dépendant. L’environnement de nos sociétés occidentales est aujourd’hui dominé par un discours libéral qui impose un modèle particulier de lien à l’autre, à soi et au monde. Certains soutiennent que cette économie de marché sauvage, dérégulée et égoïste, organiserait jusqu’à nos psychismes contemporains. D’autres la voit comme une religion nouvelle avec ses croyances, ses dogmes et ses commandements. Beaucoup s’inquiètent d’un nouveau lien social affichant délibérément la satisfaction individuelle comme principe et l’utilisation de l’autre comme moyen d’y parvenir. Qu’en est-il des effets de cette idéologie sur le bébé contemporain et les adultes qui l’entourent ?  Le bébé postmoderne n’est-il plus qu’objet de convoitise majeur que l’on s’arrache, ou bien roi triste (ou tyran selon) courtisé par les marchands de toutes espèces, ou encore produit à améliorer sans cesse pour satisfaire le système ? Ou bien viendra-t-il toujours s’opposer et résister comme une passion folle au sage ordonnancement de son existence ?
Joël Clerget, De Noé à néo, pages 65 à 71

Contact :  Spirale50Ilestnelenouveaubebeneoliberal@edition-eres.fr